Mot du Consul

Chers Compatriotes

Chers amis

Mesdames et Messieurs,

Lorsque Monsieur le Président de la République m’a fait l’honneur de me nommer dans les fonctions de Consul Général à paris, je ne pensais pas qu’elles s’engageraient sous d’aussi heureux auspices.

Célébrer le 60ème anniversaire de notre glorieuse révolution et la célébrer avec vous est un honneur et un privilège.

C’est avec un grand plaisir, que je me retrouve parmi vous en cette occasion solennelle, je vous accueille  avec plaisir  pour commémorer ensemble et avec fierté le 60 ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution du 1 er novembre 1954.

Elle nous donne  l’occasion de nous incliner  avec respect à la mémoire de nos valeureux martyrs et de rendre hommage aux moudjahidines et moudjahidates qui ont donné le meilleur d’eux même pour que vive l’Algérie.

Cher Compatriotes

Permettez-moi, en votre nom à tous de saluer chaleureusement nos amis français et les remercier d’avoir bien voulu répondre à notre invitation.

Je   saisis Cette occasion pour rappeler si besoin est, la richesse des relations algéro-françaises, et de m’inscrire, ici aujourd’hui devant vous dans la continuité de ce partenariat privilégié, forgé par l’histoire commune de nos deux pays.

Chers Compatriotes

Je vous salue fraternellement, en cette circonstance solennelle et vous présente tous mes  vœux à l’occasion de la commémoration de la révolution du 01 novembre 1954.

J’ai l’honneur aussi,  de vous transmettre les vœux de M. le Président de la République et ses salutations chaleureuses.

Chers Compatriotes

Permettez-moi,  de vous faire part de mon émotion, de me trouver parmi vous, pour la première fois, je voudrai vous faire part de ma disponibilité, pour vous écouter, pour agir avec  vous, pour œuvrer  au raffermissement, à la consolidation et en renforçant les liens entre nos compatriotes expatriés et notre pays.

Ces liens, ne devraient pas être réduits à l’établissement ou au renouvellement du document de voyage ou d’identité et autres.

Le Consulat Général doit être le lieu de convergence.

Nos ressortissants doivent s’y sentir chez eux où ils pourront se  ressourcer et renouer avec leur pays…..notre pays à tous.

Notre pays, et vous le savez tous, a engagé d’importantes reformes  politiques  et institutionnelles, qui visent à approfondir le processus démocratique et à renforcer l’état de droit.

Sur le plan économique et social, notre pays, a aussi engagé d’importantes mesures destinées à améliorer le climat des affaires et à permettre  l’insertion des jeunes dans le monde du travail à travers les différents plans de développement et les différents  dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle.

Il a besoin de tous ses enfants pour poursuivre son développement.  Notre communauté recèle  des compétences et des talents remarquables, dont un grand nombre a été formé en Algérie avant de venir s’installer en France.

Elle peut contribuer efficacement  à la consolidation  de notre économie de manière significative et au développement du pays ; même si souvent notre communauté regrette l’absence  de conditions  adéquates pour organiser cette contribution de manière efficace.

Même si les choses se sont nettement améliorées, je reste conscient qu’il nous reste beaucoup à faire, et je compte, inchallah engager toute mon énergie, mes connaissances, mon expérience et ma disponibilité afin d’améliorer, dans  le domaine de compétences qui est celui du consulat Général, les conditions de  cette contribution  au développement de notre pays, et bien être de son peuple.

Chers Compatriotes

L’occasion n’est certes pas  propice pour  s’étaler indéfiniment, mais laissez moi vous dire combien est grande ma fierté, et combien je mesure  le privilège de représenter mon pays, j’espère en être digne comme vous l’êtes déjà et porter  haut  ses valeurs d’humanisme, de tolérance, de générosité et de fidélité aux principes de Novembre.

Il nous sera loisible  alors d’avancer ensemble et de poursuivre le plan d’action mis en œuvre au  profit de nos compatriotes.

Ma volonté d’être en  empathie, d’être solidaire avec mes compatriotes, notamment les plus vulnérables est totale, sans faille.

Tout sera mis en œuvre, pour améliorer l’action consulaire, pour l’écoute, pour l’accompagnement de nos compatriotes et du mouvement associatif.

Je sais, qu’actuellement, et j’en suis le premier désolé, les conditions d’accueil et de travail, pour les fonctionnaires comme pour nos  ressortissants sont  pour le moins pénibles, notamment à cause de l’exigüité des lieux.

En plus, de la prospection, en cours, pour l’acquisition d’un nouveau siège, de nouvelles mesures organisationnelles sont mises en œuvre pour être  au plus près des  préoccupations de nos ressortissants.

Rien ne sera épargné, pour prendre   en charge votre  intérêt.

Je recommande simplement, pour tous,  patience et compréhension.

Je vous remercie de votre attention, je vous souhaite une bonne fête et vous présente tous mes vœux.

Gloire à nos martyrs

Vive l’Algérie