Les bourses

La formation et le perfectionnement à l’étranger des étudiants et chercheurs algériens retenus pour une bourse à l’étranger, sont régis par le décret présidentiel n°14-196 du 6 juillet 2014 portant  organisation de la formation et du perfectionnement à l’étranger.

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique  situé à 11, rue Doudou Mokhtar Ben Aknoun Alger, est seul habilité à octroyer et renouveler les bourses à l’étranger. Toute nouvelle demande de bourse doit être introduite exclusivement auprès du M.E.S.R.S.

Le Consulat Général d’Algérie à Paris assure la prise en charge financière des   étudiants boursiers  inscrits dans les universités des départements suivants : 75 Paris , 45 Loiret, 37 Indre et Loire ,18 Cher ,36 Indre, 41 Loir et Cher et DOM-TOM  ,92 Hauts-de Seine, 78 Yvelines, 28 Eure et Loir, 77 Seine-et-Marne,58 Nièvre,89 Yonne, 91 Essonne, 94 Val-de-Marne,          93 Seine–Saint-Denis, 95 Val-d’Oise,14 Calvados,27 Eure,50 Manche,60 Oise,61 Orne,76 Seine Maritime et la transmission des dossiers pédagogiques au M.E.S.R.S, pour le renouvellement de bourse.

Le dossier de renouvellement de bourse  est constitué des pièces suivantes :

  • Relevé de notes de l’année universitaire comportant le cachet de l’établissement universitaire d’accueil pour les étudiants et un rapport d’activité pour les doctorants (PROFAS B+ et PNE)
  • Fiche de suivi (modèle à télécharger du site du M.E.S.R.S. ou transmis du  consulat  par mail) dument renseignée et visée par l’établissement d’accueil ;
  • Demande de changement de cycle pour un master : joindre une attestation de réussite de la licence ainsi qu’une inscription ou une pré- inscription en master (sous réserve accord du M.E.S.R.S).

L’étudiant doit  déposer  ces documents, en double exemplaire,  au niveau du bureau des bourses du Consulat Général.

Le versement des allocations d’études  est subordonné à la présentation des documents suivants :

A) PREMIER D’EPART

Conformément à la réglementation en vigueur , l’étudiant boursier  ayant perçu en Algérie le cheque de premier départ, ne peut prétendre à son allocation d’étude qu’a l’issue d’une période de 90 jours à partir de sa date d’arrivée en France, le cachet de la police des frontières faisant foi.

  • Original de l’attestation de bourse de premier départ, délivrée par l’organisme formateur comportant le cachet informatique du MAE ;
  • Original du certificat de scolarité ou attestation de présence de l’année en cours pour les doctorants (PROFAS B+ et PNE) ;
  • Copie des première et deuxième pages du passeport ainsi que la page comportant le cachet d’entrée dans le territoire français ;
  • Relevé d’identité bancaire (RIB)
  • Photo (1).

Parallèlement  à cette démarche l’étudiant  doit solliciter l’immatriculation consulaire (voir les conditions sur le site du consulat).

B) RENOUVELLEMENT DE BOURSES

  • Attestation de renouvellement de bourse délivrée par l’organisme formateur comportant le cachet informatique du MAE.)
  • Original du certificat de scolarité pour les étudiants et une attestation de présence de l’année en cours pour les doctorants (PROFAS B+ et PNE) ;