révision électorale

Dans Actualité
12 avr 2019
eletionlegeslative1

Le Consulat Général d’Algérie à Paris, porte à la connaissance des ressortissants Algériens résidents dans les départements de Paris (75), du Cher (18), de l’Indre(36), de l’Indre et Loire (37), du Loire et Cher (41), du Loiret (45) et des Dom Tom, que conformément à la Loi Organique n°16-10 du 25 août 2016 relative au Régime Électoral, ainsi qu’au décret présidentiel portant convocation du Corps Électoral pour l’élection présidentielle qui se déroulera le jeudi 04 Juillet 2019  , une révision exceptionnelle de la liste électorale sera ouverte  du 16 au 23 Avril 2019 inclus.

Les ressortissants nouvellement immatriculés, non-inscrits sur la liste électorale, ou ayant changé leur lieu de résidence, doivent se rapprocher du consulat,  en vue de leur inscription ou de leur radiation.

Les conditions requises pour être électeur sont les suivantes :

  • être résidant dans la circonscription consulaire et immatriculé auprès du Consulat Général ;
  • être âgé de dix-huit (18) ans révolus au jour du scrutin ;
  • jouir de sa capacité et de ses droits civiques et politiques.

Les formulaires de demande d’inscription sont disponibles au niveau de tous nos guichets et peuvent être également téléchargés sur notre site : « www.consulat-paris-algerie.fr » rubrique « Formulaires / Formulaire inscription liste électorale ».

Les formulaires dûment remplis et signés doivent être remis dans les délais précités à nos services, ou adressés :

  • par courrier à l’adresse : « Consulat Général d’Algérie à Paris, 11 rue d’Argentine ,75016 Paris » 

 

N.B :

-    L’inscription sur la liste électorale est un devoir (articles 6 et 7 de la loi organique n° 16-10 du 25 août 2016) ;        

 – L’immatriculation et avoir les documents d’identité algériens ne justifient pas automatiquement l’inscription sur la liste électorale ;

 –  Le jour du vote, seules les personnes dûment inscrites sur la liste électorale peuvent voter ;

-Dans le cadre des mesures de facilitation de l’exercice du devoir électoral, il a été décidé d’autoriser les membres de la communauté nationale à procéder également à la légalisation des procurations de vote par devant les mairies de leur lieu de résidence.